Présentation

Direction

Photos

CFE

Beneficial interest AvH: 60,40%
AvH Contact: Piet Dejonghe
www.cfe.be

CFE est un groupe industriel belge coté sur Euronext Bruxelles et actif dans trois grands domaines : Dragage et Travaux maritimes, Contracting et Promotion Immobilière.

Informations extraites du rapport annuel 2016

Aperçu financier de l’année 2016

Après deux années de réorganisation difficiles en 2014 et 2015, CFE clôture 2016 en bénéfice et avec un carnet de commandes bien rempli.

CFE a pu améliorer à la fois le chiffre d’affaires, le bénéfice et le carnet de commandes de son pôle Contracting. Dans la nouvelle structure organisationnelle de CFE, l’activité de Contracting supporte entièrement ses propres frais généraux depuis 2016. Malgré cela, le bénéfice net de Contracting est en hausse et s’établit à 10,4 millions d’euros, contre 9,7 millions d’euros en 2015. Le carnet de commandes a légèrement augmenté pour atteindre 850,5 millions d’euros (2015 : 836,3 millions d’euros).

Le pôle Promotion Immobilière a poursuivi en 2016 le développement de projets entamés précédemment. Aucune transaction importante n’ayant été finalisée en 2016, le résultat de ce pôle reste assez limité.

En 2016, CFE a franchi un pas important dans la suppression des activités et des pertes du Holding et des opérations non transférées à ‘Contracting’. Suite à la cession à DEME de la branche ‘Génie civil’ fin 2015 et à la diminution du chiffre d’affaires en Afrique après la livraison en 2015 de grands projets au Tchad et en Algérie, le chiffre d’affaires de ce segment retombe à 36,3 millions d’euros en 2016.

Aperçu opérationnel de l’année 2016

La réorganisation menée en 2015 s’est concrétisée par une redistribution des activités de CFE (à l’exception de l’activité de dragage de DEME) en deux entités autonomes : d’une part CFE Contracting (dans le Benelux, en Pologne et en Tunisie) pour la construction, les multitechniques et rail infra & utility networks, d’autre part BPI pour l’ensemble de la promotion immobilière. Cette filialisation, qui n’exclut en rien les formes de synergie rentables, a rapidement porté ses fruits.

Un nombre limité d’activités restent au niveau du holding, comme l’activité de construction internationale, qui se consacre à l’achèvement de contrats en cours et au recouvrement de la créance (60 millions d’euros) sur le Tchad.

Contracting

2016 fut une année positive pour CFE Contracting, avec des résultats globalement en hausse sur différents marchés, en Belgique comme à l’étranger (Pologne, Luxembourg et Tunisie). Grâce au niveau satisfaisant des carnets de commandes, 2017 peut être envisagée avec confiance.

Les deux succursales de CFE Bouw Vlaanderen ont à nouveau connu une excellente année. MBG a poursuivi le chantier de l’hôpital AZ Sint-Maarten (Malines) et a achevé plusieurs chantiers dans le cadre du programme ‘Scholen van Morgen’ (Ecoles de Demain). Atro Bouw a livré le prestigieux ‘Bâtiment O’ aux façades dorées pour l’Université d’Anvers et a enregistré une forte progression de son chiffre d’affaires. Les deux succursales poursuivront leur convergence en 2017. Groep Terryn, qui forme désormais une entité à part entière de CFE, a vécu une année de transition sous la conduite d’une nouvelle équipe dirigeante. BPC Brabant a livré, entre autres, le grand centre commercial Docks Bruxelles à la satisfaction du client. CFE Brabant, qui a renoué avec la rentabilité, a fusionné avec BPC Brabant au 1er janvier 2017 et opère désormais sous la marque BPC. Une fusion est également prévue entre Amart et Leloup Entreprise Générale, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 50%. Après une solide croissance, BPC Hainaut- Liège-Namur a subi un léger recul. L’année a néanmoins été marquée par la livraison de plusieurs grands projets, dont le centre commercial ‘Les Grand Prés’ à Mons.

Au Grand-Duché de Luxembourg, CLE a entamé, poursuivi ou livré un grand nombre de projets de construction et de génie civil, dont la Galerie Kons et le Viaduc de Pulvermühle. Le chiffre d’affaires a augmenté de 60%. En Pologne également, CFE Polska affiche un excellent résultat et clôture l’année avec un chiffre d’affaires en hausse de 40% et de belles marges, malgré une concurrence accrue. En Tunisie, CTE reste confrontée à des conditions de marché difficiles.

Dans la division Multitechnique, un cluster ‘Electro’ a été constitué, début 2017, comprenant VMA, VMA West, Vanderhoydonks et Nizet Entreprise, dans le but de former un groupe solide dans les installations électriques pour la construction, l’infrastructure et l’industrie. VMA a exécuté d’importantes commandes d’automatisation, outre diverses installations dans l’automobile, les secteurs de la santé et des bureaux. Son chiffre d’affaires est en augmentation et elle réalise de bons résultats. Ceci vaut également pour VMA West et Vanderhoydonks. Nizet Entreprise a mené de nombreuses activités en Belgique, au Sri Lanka et au Vietnam. Elle a ouvert une succursale au Grand-Duché de Luxembourg. Malgré quelques belles réalisations, comme le projet ‘Rive Gauche’ à Charleroi, 2016 a été une année difficile pour Druart. La nouvelle direction a pour mission d’améliorer la rentabilité de l’entreprise en 2017. La filiale Procool voit son chiffre d’affaires augmenter de 25% et dispose d’un carnet de commandes bien rempli. be.Maintenance a encore renforcé sa position en tant qu’acteur de premier plan sur le marché de la maintenance et des services techniques.

 

ENGEMA a connu une activité stable dans la signalisation et le remplacement de caténaires et une activité en hausse dans l’électrification. Réorganisée en profondeur, ETEC a clôturé l’année en bénéfice. Louis Stevens & Co a exécuté diverses commandes d’électrification et d’installations télécom. Remacom a poursuivi les activités développées en 2015, principalement pour Infrabel.

Promotion Immobilière

BPI, qui regroupe les activités immobilières du groupe en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg et en Pologne, a poursuivi avec succès le développement et la commercialisation de divers grands projets.

En Belgique, BPI a notamment poursuivi la livraison des projet Solvay à Ixelles et Oosteroever à Ostende, a lancé la commercialisation des appartements Erasmus Garden et a franchi les premières étapes d’un projet ambitieux sur le site Allianz dans le centre de Bruxelles.

Au Grand-Duché, BPI Luxembourg a mis la touche finale au projet Kons (livraison en 2017), a obtenu l’approbation finale pour le projet G4S, a commencé la commercialisation du site sur la route d’Esch et a acquis le projet Kiem sur le plateau du Kirchberg.

En Pologne, au 1er janvier 2017, toutes les unités du projet Wola Tarasy sauf une étaient vendues. La commercialisation de Wola Libre se poursuit à Varsovie. A Gdansk, les tours 3 et 4 du complexe Four Oceans sont presque entièrement vendues. BPI Polska a aussi entamé la commercialisation du projet Bulwary Książęce à Wroclaw et a acquis un terrain pour un bâtiment résidentiel à Varsovie.

 

Perspectives pour 2017

Le pôle Contracting devrait confirmer en 2017 l’évolution positive qui s’est amorcée en 2016. Le pôle Promotion Immobilière devrait afficher un résultat net sensiblement plus élevé en 2017. Le résultat du pôle Holding et des activités non transférées dépendra en grande partie de l’évolution du groupe CFE au Tchad.

Cfe1

Cfe2

Open

Communiqués de presse

31/08/2017 CFE : Résultats semestriels 2017
19/05/2017 CFE : Déclaration intermédiaire
29/03/2017 CFE : L'immeuble KONS, développé par le Groupe IMMOBEL, BPI Luxembourg et BESIX RED est entièrement terminé et livré