Agidens

86%

(€ 1.000, IFRS) 2017 2016
Chiffre d'affaires 71.255 75.026
EBITDA 1.938 4.557
Résultat net (part groupe) -413 1.588
Fonds propres (part groupe) 21.480 22.564
Trésorerie nette 3.969 2.613

(1) Y compris l’impact de la vente de Handling Automation

Chiffres clés

Direction

Photos

Agidens

Beneficial interest 86%
AvH Contact: John-Eric Bertrand
www.agidens.com

Agidens fournit des conseils et des services d’automatisation et de maintenance pour cinq marchés cibles : Life Sciences, Tank Terminals, Food & Beverage, Infrastructure et Chimie. Le groupe compte aujourd’hui environ 550 collaborateurs répartis entre la Belgique, les Pays-Bas, la France et la Suisse.

Informations extraites du rapport annuel 2017

Sur le plan financier, Agidens a dû faire face à de sérieux défis en 2017. En raison du retard d’une série de projets et des investissements supplémentaires dans l’achèvement de plusieurs produits innovants, il n’a pas été possible d’atteindre la rentabilité escomptée pour 2017. Le carnet de commandes reste bien rempli et atteignait environ 50 millions d’euros fin 2017.

Le déploiement du plan stratégique quinquennal ‘20/20 Vision’ a suivi son cours et a débouché sur une série de nouvelles opportunités, comme l’ambition d’opérer au niveau mondial en tant que partenaire d’automatisation privilégié pour un certain nombre d’acteurs clés du secteur pétrolier et gazier et le blocage des marchés néerlandais et wallon pour les infrastructures hydrauliques.

En 2017, Agidens a achevé le développement de ses produits Aline et Axcel dans le segment Tank Terminals (Oil & Gas). Par le biais d’un processus d’innovation ouvert avec plusieurs partenaires, un ‘Terminal Management System’ modulaire a été développé. Celui-ci permet d’optimiser le fonctionnement journalier d’un terminal de stockage et permet aux clients à travers le monde d’appliquer une approche et un suivi communs. La division tank terminal a consolidé, en 2017, sa position de premier plan sur le marché dans la région ZARAG (la zone entre Zeebrugge, Amsterdam, Rotterdam, Anvers et Gand). Les premiers pas ont aussi été franchis en direction de quelques autres grands hubs, comme Houston et Singapour.

Le segment Food a réussi, grâce à une focalisation stratégique sur certaines niches et à une bonne exécution opérationnelle des projets, à améliorer la rentabilité dans des conditions de marché difficiles. Tant en Belgique qu’aux Pays- Bas, Agidens a pu encore élargir son portefeuille de clients.

Les activités dans l’industrie de la chimie (fine) ont également enregistré une belle croissance rentable.

La division Life Sciences, s’appuyant sur les solides fondements de son ‘key account management’ et sur sa connaissance approfondie de l’industrie, a poursuivi son expansion en Europe. Elle est considérée comme un fournisseur privilégié par une série de grandes multinationales pharmaceutiques. L’extension de la nouvelle implantation en France a été opérée avec succès. Par ailleurs, la division a réussi à se spécialiser davantage dans le segment de la validation thermique et d’y accroître sa part de marché. C’est ainsi qu’un nombre croissant d’hôpitaux en Flandre font appel à Agidens.

La pénétration du marché pour la division Infra Automation s’est étendue de la Flandre à la Wallonie et aux Pays-Bas. Outre le lancement réussi du projet d’écluse Beatrix, l’organisation aux Pays-Bas a été renforcée afin de mieux servir le marché des grands et moyens ouvrages d’infrastructures hydrauliques.

Agidens s’attend à renouer avec une croissance rentable à partir de 2018 grâce à un plan stratégique et des objectifs clairs et à une demande croissante pour l’automatisation.

Open

Communiqués de presse