AvH: 15%

Chiffres clés

Direction

Photos

OncoDNA

Beneficial interest AvH: 15%
AvH Contact: John-Eric Bertrand
www.oncodna.com

OncoDNA aide à la prise de décision en ce qui concerne le traitement des patients atteints d’un cancer avancé (métastatique). Un traitement personnalisé est essentiel, chaque cancer étant différent d’un patient à l’autre. OncoDNA aide l’oncologue à choisir le meilleur traitement médicamenteux, à mieux suivre l’évolution du cancer et à vérifier, en particulier, si la maladie réagit ou non au traitement.

Informations extraites du rapport annuel 2017

Depuis qu’AvH est devenu actionnaire en 2016, l’équipe OncoDNA est passée d’une vingtaine de collaborateurs à environ 65. OncoDNA collabore avec plus de 3.000 oncologues et une centaine d’institutions dans plus de 50 pays.

En 2017, OncoDNA a lancé officiellement sa solution informatique OncoKDM, un logiciel SaaS (Software as a Service). Des laboratoires dans le monde entier peuvent utiliser KDM (Knowledge Driven Medicine) pour envoyer leurs données à la plateforme OncoKDM en vue d’une interprétation à distance et de l’établissement d’un rapport détaillé pour leurs oncologues. Ce rapport est partagé sur OncoSHARE, une plateforme innovante de communication, d’échange et de réseautage avec plus de 14.000 utilisateurs (oncologues, patients et proches des patients). OncoDNA a lancé, avec le soutien de la Région wallonne, l’ambitieux projet Moncodaneum. 20 grands centres de lutte contre le cancer à travers le monde seront reliés à OncoKDM et auront ainsi accès aux bases de données et à l’expertise d’OncoDNA. Diverses collaborations majeures ont déjà été concrétisées ou le seront sous peu.

En 2017, OncoDNA a également lancé sur le marché deux nouvelles analyses, OncoSTRAT&GO et OncoSELECT. La première donne la possibilité de faire l’analyse de tumeurs sur la base d’une biopsie de la tumeur primaire ou d’une métastase, et également à partir du sang. La seconde est une solution d’analyse basée exclusivement sur le sang pour le cancer du poumon, le cancer du sein et le cancer colorectal, et indique si le patient est admissible à certains traitements.

2017 a été marquée avant tout par les premières reconnaissances de la part de divers assureurs au niveau mondial, ce qui permet de commencer le remboursement des analyses d’OncoDNA. Ce début de remboursement est attribuable aux études cliniques en cours (projet ARCHE, avec le soutien de la Région wallonne), mais aussi aux publications et surtout au feed-back des oncologues qui perçoivent l’utilité de cette approche. En 2017, les premières collaborations avec d’importants acteurs pharmaceutiques ont également démarré.

En 2018, l’accent est mis sur la reconnaissance des analyses d’OncoDNA pour leur remboursement par les compagnies d’assurance, les mutuelles ou la sécurité sociale. Une autre grande priorité en matière de développement est le déploiement d’OncoKDM dans les grands centres oncologiques.

Open