Présentation

Direction

Photos

Banque J.Van Breda & C°

Beneficial interest AvH: 78,75%
AvH Contact: Jan Suykens
www.bankvanbreda.be

La Banque J.Van Breda & C° est une banque conseil spécialisée qui s’adresse exclusivement aux entrepreneurs et aux professions libérales. Sa filiale ABK bank se positionne en tant que gestionnaire de fortune pour particuliers. Van Breda Car Finance propose des financements automobiles et du leasing financier automobile via les concessionnaires.

Informations extraites du rapport annuel 2016

Aperçu financier de l’année 2016

En 2016, la Banque J.Van Breda & C° a une nouvelle fois affiché des résultats commerciaux solides dans chacune de ses trois activités : accompagnement patrimonial pour les entrepreneurs et les professions libérales (Banque J.Van Breda & C°), accompagnement patrimonial pour les particuliers (ABK bank) et financement et leasing automobiles via des revendeurs (Van Breda Car Finance).

Les volumes commerciaux (total investi par les clients + octroi de crédits aux clients) ont augmenté de 11%, passant de 15,1 milliards d’euros fin 2015 à 16,7 milliards d’euros fin 2016.

Avec un bénéfice net consolidé de 37,7 millions d’euros (-7% par rapport à 2015), la banque a réalisé le deuxième meilleur résultat de son histoire. Comme les années précédentes, le bénéfice est basé sur des résultats commerciaux sous-jacents solides. En dépit de la croissance en volume, le bénéfice net est en diminution en raison de la pression sur la marge d’intérêt et de la hausse des taxes bancaires.

Les fonds propres de la banque ont augmenté pour s’établir à 518 millions d’euros, un rendement sur fonds propres (ROE) de 7,4% ayant été réalisé.

 

Le produit bancaire se maintient malgré la pression sur la marge d’intérêt

En 2016, le produit bancaire consolidé a atteint 134 millions d’euros. Celui-ci est presque entièrement soutenu par les activités commerciales. Les plus-values réalisées, les revenus de dividendes et les résultats provenant des instruments de couverture représentent en effet moins de 2% du total du produit bancaire.

  • En dépit de la croissance des dépôts (+7%) et des crédits (+7%), le résultat d’intérêts a diminué de 4%. Ceci résulte d’une courbe des taux plate, de la pression sur la marge d’intérêt et de la stratégie de la banque visant à faire passer la sécurité avant le rendement dans son portefeuille d’investissements.
  • La croissance des revenus de commissions (+5%) a été soutenue par la forte hausse des actifs confiés (+14%).
  • L’augmentation de 7% des coûts résulte en grande partie de la hausse des taxes bancaires, qui atteignent 8,2 millions d’euros (+66%). Hors taxes bancaires, les coûts n’ont augmenté que de 3%, malgré les investissements dans l’IT et dans le recrutement d’account managers supplémentaires. Le cost-income ratio était de 59%, contre 56% en 2015. Avec ces chiffres, la Banque J.Van Breda & C° figure toujours parmi les banques les plus performantes en Belgique.

 

Actifs confiés et octroi de crédits

Les avoirs investis par les clients ont augmenté de 1,3 milliard d’euros (+12%) pour s’établir à plus de 12,4 milliards d’euros, dont 4,2 milliards d’euros de dépôts de clients (+7%) et 8,2 milliards d’euros d’actifs confiés (placements hors bilan, +14%). Le portefeuille total de crédits a atteint plus de 4,2 milliards d’euros, soit une augmentation de 7% par rapport à 2015.

Les réductions de valeur sur crédit représentaient 0,01% du portefeuille de crédits moyen, soit 0,6 million d’euros. Cette politique prudente, toutefois, n’a aucunement freiné la production de crédits, le portefeuille de crédits ayant augmenté de 7%.

Breda1

 

Liquidité et solvabilité solides

L’approche prudente de la Banque J.Van Breda & Co lui assure en permanence une position de liquidités amplement suffisante. Le ‘Liquidity Coverage Ratio’ (LCR) et le ‘Net Stable Funding Ratio’ (NSFR) se sont établis respectivement à 150% et 123%, soit bien au-delà du seuil exigé de 100%. Le portefeuille de crédits est entièrement financé avec les dépôts de clients, si bien que la banque n’est pas dépendante d’un financement externe sur les marchés internationaux.

Les fonds propres (part du groupe) ont augmenté, passant de 502 millions d’euros à 518 millions d’euros. Cela permet de maintenir le rythme de la croissance commerciale sans affaiblir une structure de bilan solide qui constitue la principale protection des déposants. La solvabilité, exprimée comme étant le rapport entre fonds propres et actif (ratio de levier), s’élevait à 9,8%, soit un multiple des 3% que l’autorité de surveillance entend instaurer au plus tôt en 2018, sous Bâle III.

Aperçu opérationnel de l’année 2016

Banque J.Van Breda & C°

En 2016, la banque a poursuivi son mouvement de croissance commerciale constante. Grâce à un accroissement total de 1,3 milliard d’euros (+12%), les avoirs investis par les clients entrepreneurs et titulaires de profession libérale ont atteint 12,1 milliards d’euros.

Malgré un contexte d’intérêts faibles, les dépôts de clients ont augmenté de 294 millions d’euros (+8%) pour atteindre un volume total de 4 milliards d’euros. Compte tenu de sa stratégie d’accompagnement patrimonial, la Banque J.Van Breda & C° présente un important volume de comptes à terme de longue durée. En raison des taux faibles, la banque a toutefois enregistré une plus forte croissance des dépôts à court terme durant l’année écoulée.

Les actifs confiés se sont accru de 1 milliard d’euros (+14%) pour s’établir à 8,1 milliards d’euros. Ce total inclut 4,7 milliards d’euros confiés à Delen Private Bank sous forme de gestion de fortune.

Malgré un contexte économique incertain, le volume de crédits aux entrepreneurs et aux professions libérales a augmenté de 288 millions d’euros (+8%) pour s’établir à 3,8 milliards d’euros.

La Banque J.Van Breda & C° et les curateurs d’Optima Bank sont parvenus, en 2016, à un accord en vertu duquel la Banque J.Van Breda & C° reprenait le portefeuille d’assurances pension complémentaire auprès des compagnies d’assurance belges Baloise Insurance et Ergo Insurance. En tant que gestionnaire de fortune pour entrepreneurs et professions libérales, la Banque J.Van Breda & C° possède une expertise approfondie dans la constitution d’une pension complémentaire. La reprise de ce portefeuille d’assurances ouvre à la Banque J.Van Breda & C° l’accès à une clientèle additionnelle. Il s’agit d’un portefeuille d’environ 6.600 contrats, représentant au total environ 140 millions d’euros de réserves accumulées. Ce sont principalement des contrats d’épargne-pension et des contrats ‘deuxième pilier’ (contrats de pension complémentaire pour indépendants, contrats INAMI pour professions libérales médicales et engagements individuels de pension pour dirigeants d’entreprise. Grâce à cette reprise, les titulaires d’assurance peuvent désormais faire appel aux services de la Banque J.Van Breda & C°.

 

ABK bank

ABK bank accompagne ses clients dans une vision à long terme pour l’accroissement, la gestion et la protection de leur patrimoine.

ABK bank a affiché de solides performances en 2016, à la fois sur le plan commercial et opérationnel. Le nombre de nouvelles relations a encore progressé, de même que le montant moyen des avoirs confiés. Fin 2016, les avoirs confiés par les clients atteignaient 344 millions d’euros. Parmi les dépôts de clients, on a encore relevé un flux sortant de clients hors groupe cible, mais qui a été presque entièrement compensé par l’augmentation des actifs confiés par les clients du groupe cible. Cette augmentation se situe à la fois dans la gestion de fortune et les fonds de Delen Private Bank et dans les assurances d’investissement.

Le portefeuille de crédits a diminué de 19,3 millions d’euros, s’établissant à 124 millions d’euros. Cette diminution est presque entièrement liée à la baisse des crédits dans le segment professionnel qui, depuis la reprise, ne sont plus la priorité stratégique. Avec l’ouverture d’une agence à Gand, ABK bank a franchi un premier pas en dehors de la province d’Anvers. Ceci confirme les ambitions nationales de la banque.

 

Van Breda Car Finance

En tant que division d’ABK bank, Van Breda Car Finance est active dans toute la Belgique dans le secteur du financement et du leasing financier automobiles.

Le nouveau volume de production a progressé de 12% en 2016, tandis que le portefeuille a augmenté de 8% pour s’établir à 319 millions d’euros. Cette augmentation significative est liée entre autres à l’évolution favorable des ventes de voitures neuves et d’occasion sur le marché belge. L’augmentation continue de la part du leasing financier dans le volume de production total a assuré le maintien de la marge d’intérêts. La hausse des volumes de production s’est traduite par une augmentation des revenus de commissions, dont l’impact a cependant été fortement atténué par la hausse des commissions versées aux concessionnaires. Les charges d’exploitation ont diminué de 2%. Les réductions de valeur sur crédits n’ont pas dépassé 0,04% du portefeuille de crédits moyen. Il résulte de tout cela que Van Breda Car Finance a affiché, à nouveau, un bon résultat en 2016.

 

Perspectives pour 2017

La volatilité des taux d’intérêt, les différentes élections européennes dans un contexte géopolitique délicat, l’incertitude quant à la politique américaine dans le futur et un contexte européen de croissance fragile rendent difficile toute prévision de bénéfices.

La pression sur la marge d’intérêts, les taxes bancaires et les investissements indispensables dans le futur pèsent sur le résultat. Néanmoins, la Banque J.Van Breda & C° reste bien armée pour l’avenir dans chacun des trois domaines d’activité.

Ces dernières années, la banque a démontré sa capacité à produire un beau résultat même dans des circonstances difficiles ou incertaines. Le fonds de commerce, la réputation, le positionnement, les investissements permanents et la structure financière saine de la banque : tous ces éléments forment une base solide pour une croissance financière performante sur le long terme.

Breda2

Open

Communiqués de presse