Présentation

Banque J.Van Breda & C° SA

AvH: 78,75%

(€ 1.000) 2017 2016
Produit bancaire 141.380 133.964
Résultat net 39.081 37.736
Fonds propres 538.718 518.257
Total du bilan 5.424.639 4.992.240
Avoirs investis 13.742.754 12.448.468
Portefeuille de crédits 4.528.679 4.223.318
Réductions de valeur sur credits (%) 0,04 0,01
Coefficient d'exploitation
Cost-income ratio (%)
59,1 59,4
Rendement sur fonds propres moyens (%) 7,4 7,4
Core Tier1-ratio de capital (%) 14,2 14,8
Ratio de solvabilité (RAR) (%) 14,9 15,8
Personnel 471 471

 

 

Chiffres clés

Direction

Photos

Banque J.Van Breda & C°

Beneficial interest AvH: 78,75%
AvH Contact: Jan Suykens
www.bankvanbreda.be

La Banque J.Van Breda & C° est une banque conseil spécialisée qui s’adresse exclusivement aux entrepreneurs et aux professions libérales. ABK bank se positionne en tant que gestionnaire de fortune pour particuliers. Van Breda Car Finance propose des financements automobiles et du leasing financier automobile via les concessionnaires.

Informations extraites du rapport annuel 2017

Aperçu financier de l’année 2017

La Banque J.Van Breda & C° a une nouvelle fois affiché des résultats commerciaux solides en 2017. Les volumes commerciaux (total investi par les clients + octroi de crédits aux clients) ont augmenté de 10%, passant de 16,7 milliards d’euros fin 2016 à 18,3 milliards d’euros fin 2017.

Les fonds propres de la banque ont augmenté pour s’établir à 539 millions d’euros, avec un rendement sur fonds propres (ROE) de 7,4%. Le bénéfice net consolidé s’est établi à 39,1 millions d’euros (+4% par rapport à 2016). Il s’agit d’une bonne performance au vu de la politique d’investissement prudente de la banque et du niveau bas persistant des taux d’intérêt.

Breda -fr

 

Croissance des placements hors bilan et du produit bancaire

Le produit bancaire consolidé a augmenté de 6% pour s’établir à 141 millions d’euros. Les plus-values réalisées, les revenus de dividendes et les résultats provenant des instruments de couverture représentent moins de 3% du total du produit bancaire, lequel est donc presque entièrement soutenu par les activités commerciales.

Le résultat d’intérêts a diminué de 2% malgré la croissance des dépôts (+8%) et des crédits (+7%). Ceci résulte d’une courbe des taux plate, de la pression sur la marge d’intérêt et de la stratégie de la banque visant à faire passer la sécurité avant le rendement dans son portefeuille d’investissements. Les revenus de commissions nets ont augmenté de 16%, grâce à la croissance de 12% des placements hors bilan des clients.

Le processus d’investissement de ces dernières années s’est poursuivi sans discontinuer. Avec sa propre plateforme IT entièrement intégrée, la Banque J.Van Breda & Co est idéalement placée pour tirer parti des opportunités de la numérisation. La banque continue également à investir dans de nouvelles agences et dans la force commerciale.

Les charges ont augmenté de 5% et s’établissent à 83,6 millions d’euros, principalement en raison des investissements dans la force commerciale réalisés dans une perspective d’avenir. Grâce à un haut niveau d’efficience, le cost-income ratio a encore diminué, passant de 59,4% en 2016 à 59,1% en 2017.

 

Augmentation des actifs investis et de l’octroi de crédits

Le total investi par les clients a augmenté de 1,3 milliard d’euros pour atteindre plus de 13,7 milliards d’euros, soit une hausse de 10%. Ceci confirme la confiance des clients à l’égard de leur banque. Le portefeuille de crédits total a augmenté de 7% pour s’établir à plus de 4,5 milliards d’euros.

Les réductions de valeur sur crédits sont restées limitées à 0,04% du portefeuille de crédits moyen, soit 1,7 million d’euros. Cette politique prudente, toutefois, n’a aucunement freiné la production de crédits, le portefeuille de crédits consolidé ayant augmenté de 7%.

 

Liquidité et solvabilité solides

L’approche prudente de la Banque J.Van Breda & Co lui assure en permanence une position de liquidités amplement suffisante. Le ‘Liquidity Coverage Ratio’ (LCR) et le ‘Net Stable Funding Ratio’ (NSFR) se sont établis respectivement à 143% et 121%. Ceci est largement supérieur au seuil exigé de 100%. Le ratio de capital Core Tier1 s’est établi à 14,2%. Le portefeuille de crédits est entièrement financé avec les dépôts de clients, si bien que la banque n’est pas dépendante d’un financement externe sur les marchés internationaux.

Les fonds propres (part du groupe) ont augmenté, passant de 518 millions d’euros à 539 millions d’euros. Cette augmentation des fonds propres permet de poursuivre la croissance commerciale sans affaiblir le levier financier sain qui constitue la principale protection des déposants. La solvabilité, exprimée comme étant le rapport entre fonds propres et actif (‘leverage’ ou ratio de levier), s’élevait à 8,9%. Ceci représente un multiple des 3% que l’autorité de surveillance entend instaurer au plus tôt en 2018, sous Bâle III.

Aperçu opérationnel de l’année 2017 par activité

Banque J.Van Breda & C°

En 2017, la banque a poursuivi sa croissance commerciale constante. Grâce à un accroissement total de 1,3 milliard d’euros (+11%), le total investi par les entrepreneurs et titulaires de profession libérale a atteint 13,4 milliards d’euros.

Malgré un contexte d’intérêts faibles, les dépôts de clients ont augmenté de 325 millions d’euros (+8%) pour atteindre un volume total de 4,3 milliards d’euros. La croissance doit être attribuée presque entièrement aux comptes courants. Grâce à sa stratégie d’accompagnement patrimonial, la Banque J.Van Breda & C° présente aussi un important volume de comptes à terme de longue durée. Malgré les faibles taux d’intérêt, le flux sortant est resté limité à ce niveau.

Les placements hors bilan se sont accru de 1 milliard d’euros (+12%) pour s’établir à 9,1 milliards d’euros. Ce total inclut 5,4 milliards d’euros confiés à Delen Private Bank sous forme de gestion de fortune.

Grâce notamment à l’embellie conjoncturelle et en dépit d’une forte concurrence, le volume de crédits aux entrepreneurs et aux professions libérales a augmenté de 274 millions d’euros (+7%) pour s’établir à 4,1 milliards d’euros.

 

ABK bank

Suite à une fusion intervenue avec la Banque J.Van Breda & C° le 17/11/2017, ABK bank est désormais une division de la Banque J.Van Breda & C°. Depuis le rachat en 2011, ABK bank s’est repositionnée sur le segment de l’accompagnement patrimonial pour particuliers. ABK bank encourage et aide ses clients à adopter une vision à long terme dans la constitution, la gestion et la protection de leur patrimoine. A cet effet, ABK bank reste fidèle à sa tradition de produits simples et transparents.

ABK bank a affiché de bons résultats commerciaux, attirant de nouveaux clients avec des avoirs à investir. Le positionnement externe de la banque a été renforcé par la sponsorisation des Belgian Bullets, l’équipe belge performante de bobsleigh féminine. Le contrat court jusqu’aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018.

Fin 2017, les avoirs confiés par les clients atteignaient 358 millions d’euros (+4%). Parmi les dépôts de clients, on relève encore un flux sortant de clients hors groupe cible, mais qui a été plus que compensé par l’augmentation des produits hors bilan des clients du groupe cible. Cette augmentation se situe à la fois dans la gestion de fortune et des fonds de Delen Private Bank et dans les assurances-placements. Le portefeuille de crédits a diminué de 16,6 millions d’euros, s’établissant à 108 millions d’euros. Cette diminution est presque entièrement liée à la baisse des crédits dans le segment professionnel qui, depuis la reprise, ne sont plus la priorité stratégique.

Malgré tous les investissements et le développement de la force commerciale, les charges ont baissé de 6%.

 

Van Breda Car Finance

Dans un marché automobile en légère croissance (+1,3% en nombre d’immatriculations de voitures particulières neuves), Van Breda Car Finance a réalisé de bons résultats commerciaux. Le nouveau volume de production a progressé de 20% en 2017. Le portefeuille a augmenté de 15% pour s’établir à 367 millions d’euros. L’augmentation continue de la part du leasing financier dans le volume de production total a fait croître la marge d’intérêts. Les réductions de valeur sur crédits ont augmenté mais restent à un faible niveau. Elles n’ont pas dépassé 0,14% du portefeuille de crédits moyen. Il résulte de tout cela que Van Breda Car Finance a affiché, à nouveau, un bon résultat en 2017.

 

Perspectives pour 2018

Les bons résultats financiers de 2017 ont été soutenus par le bon climat boursier et par un regain d’optimisme parmi les consommateurs et les entrepreneurs européens. L’économie européenne bénéficie actuellement d’une dynamique positive généralisée, si bien qu’à l’instar de la Réserve fédérale (banque centrale américaine), la Banque centrale européenne (BCE) va commencer à son tour à resserrer sa politique. Ce revirement pourrait toutefois s’accompagner d’une certaine nervosité. En outre, il ne faut pas oublier que l’actuel cycle de redressement est à ce jour, à une exception près, le plus long de l’ère économique moderne.

La pression persistante sur les marges d’intérêts, les taxes bancaires élevées et les investissements indispensables pour l’avenir pèsent sur la croissance des bénéfices. Néanmoins, la Banque J.Van Breda & C° reste bien armée pour l’avenir dans chacun des trois domaines d’activité.

Le fonds de commerce, la réputation, le positionnement, les investissements permanents et la structure financière saine de la banque forment une base solide pour une croissance financière performante sur le long terme.

Open

Communiqués de presse