Euro Media Group

22%

(€ 1.000, IFRS) 2017 2016
Chiffre d'affaires 303.501 318.638
EBITDA 55.006 55.098
Résultat net -4.363 -4.431
Fonds propres (part groupe) 96.663 94.643
Trésorerie nette -70.957 -61.494

Chiffres clés

Direction

Photos

Euro Media Group

Beneficial interest 22%
AvH Contact: Tom Bamelis
www.euromediagroup.com

Euro Media Group (EMG) est un acteur de premier plan sur le marché européen des services techniques audiovisuels et est présent dans huit pays : France, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Luxembourg et Suisse. EMG opère dans ses marchés en tant que prestataire ‘full service’.

Informations extraites du rapport annuel 2017

EMG dispose d’un grand nombre d’installations de production et de studios mobiles mais assure aussi différents services spécialisés, comme des solutions de production externe, des solutions de fréquence radio, le ‘slow motion’ et d’autres services de caméras spécialisées. EMG propose en outre différents solutions numériques, comme des applications ‘second screen’, des solutions graphiques et des services OTT.

2017 a été, pour EMG, une année importante et structurante. L’EBITDA de 55,0 millions d’euros est en ligne avec 2016 (55,1 millions d’euros), année durant laquelle le groupe a bénéficié d’une très forte présence à l’Euro 2016 et aux Jeux Olympiques d’été au Brésil. Il est par contre en hausse de 44% par rapport à 2015 (38,1 millions d’euros), la précédente année sans événements sportifs internationaux majeurs.

Cette évolution s’explique par plusieurs facteurs. En 2017, EMG a cédé ses activités studio en France dans le cadre d’un recentrage sur la réorganisation et la rentabilité des activités françaises. En France, EMG a continué à se focaliser résolument sur les événements sportifs et ‘live’, tandis que dans les autres pays, le groupe a continué à offrir l’ensemble de ses services. Par ailleurs, EMG a poursuivi sa stratégie de croissance externe en 2017 avec 4 acquisitions. Cellesci ont été réalisées dans différents pays et segments de marché, avec DB Video en Belgique et au Luxembourg (axée sur les événements institutionnels, commerciaux et ‘live’), EBD en Italie et TV Data en Belgique (toutes deux centrées sur les services ‘graphics’) et OnRewind en France (axée sur les solutions OTT). L’acquisition des entreprises spécialisées dans les services graphiques et OTT renforce et complète l’offre de services numériques d’EMG.

Les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni ont affiché des taux de croissance en 2017, sur des marchés locaux concurrentiels. La Belgique a encore enregistré de bons résultats financiers. En 2017, EMG a fondé une nouvelle structure en Belgique, au départ de laquelle est gérée une partie de la location de matériel pour ses filiales et ses investissements. EMG vise à élargir encore cette activité centrale afin d’accroître le taux d’occupation de ses équipements, notamment en se focalisant plus résolument sur les événements sportifs au-delà des frontières nationales du groupe, tout en optimisant l’ensemble des besoins en dépenses d’investissement.

La perte nette de 4,4 millions d’euros en 2017 comprend 7,1 millions d’euros de charges d’intérêts sur des obligations convertibles. Si l’on exclut ces charges d’intérêts sur les obligations convertibles, le groupe a réalisé un résultat net positif de 2,8 millions d’euros. Il s’agit du premier résultat net positif depuis 2009 dans une année sans événements sportifs internationaux majeurs, ce qui confirme l’évolution positive d’EMG en 2017.

EMG continue à se focaliser sur les événements sportifs et ‘live’, le développement d’une offre de services intégrée et l’amélioration de la valeur ajoutée des activités non sportives et non ‘live’. En 2017, EMG a aussi accordé une attention particulière à une gestion plus centralisée de ses services spécialisés (caméras RF et spécialisées) et de ses services numériques.

En février 2018, EMG a annoncé sa nouvelle structure de management avec deux CEO : Patrick van den Berg, qui était CEO par intérim et CFO en 2017, devient co-CEO aux côtés de François-Charles Bideaux, qui a travaillé chez Canal+, HBS et TF1 avant de passer chez EMG début 2018.

EMG table sur des résultats solides pour 2018, grâce à une présence significative lors de plusieurs événements sportifs internationaux, dont les Jeux Olympiques d’hiver, la Coupe du Monde de football et les Jeux asiatiques. EMG profitera aussi du fait que les acquisitions de 2017 contribueront au résultat tout au long de l’année 2018. Par ailleurs, EMG poursuivra la mise en oeuvre de sa stratégie en mettant l’accent sur les opportunités de croissance interne comme externe.

Open

Communiqués de presse

10-09-15 Euro Media Group accélère son développement digital et acquiert Netco Sports, le leader en matière d'offre de solutions de second écran dans l'univers du sport
24-04-14 Nouvel actionnaire majoritaire pour Euro Media Group
18-06-13 Euro Media Group renforce ses capacités en reprenant les moyens techniques d'Alfacam